David Hallyday accusé de plagiat : cette affaire qui lui empoisonne la vie

David Hallyday connaîtra-t-il la paix sur le plan judiciaire l’année prochaine ? Alors que Laeticia Hallyday souhaiterait enterrer la hache de guerre dans la succession de Johnny Hallyday avec le fils du chanteur et sa sœur Laura Smet, le chanteur gagnera-t-il son autre combat judiciaire ? Une affaire de plagiat qui le poursuit depuis 2013, fait savoir Capital dans un article du mercredi 27 novembre, et qui doit revenir devant les tribunaux en 2020.

Depuis le début de l’affaire, l’artiste lyonnais Nacer Amamra l’accuse d’avoir plagié sa chanson intitulée 87 (puis renommée Tu nous laisses) afin de sortir son célèbre titre Tu ne m’as pas laissé le temps. Nacer Amamra a notamment expliqué avoir adressé sa version à des maisons de disques dès 1987, alors que le titre du fils du Taulier n’est sorti qu’en 1999.

Atteinte au nom de David Hallyday

Jusqu’ici, la justice semble plutôt suivre la version du père d’Ilona et Emma Smet. En 2013, le Tribunal de grande instance a rejeté la demande de l’artiste lyonnais, s’appuyant sur une série d’expertises, rapporte Capital. Mais cette décision n’a pas arrêté le plaignant qui multiplie les procédures contre l’ex-mari d’Estelle Lefébure. À nouveau débouté en mars 2018, il a même été condamné pour procédures abusives et atteinte au nom de David Hallyday, avec une note salée de plus de 15 000 euros de dommages-intérêts à verser au chanteur. Mais le dossier judiciaire devrait rebondir à nouveau en 2020, car Nacer Amamra a fait appel de la dernière

Retrouvez cet article sur GALA