David Bowie : un de ses tableaux acheté 5 dollars canadiens vendu aux enchères pour une somme astronomique

·1 min de lecture

David Bowie est décédé d'un cancer le 10 janvier 2016. Le chanteur britannique a vendu près de 140 millions d'albums au cours de sa carrière. Parmi ses innombrables fans, l'un d'entre eux a eu l'honneur de s'offrir un tableau intitulé DHead XLVI peint par l'artiste lui-même. Son œuvre s'était retrouvée dans un magasin caritatif de l'Ontario, après avoir été vendue en 2001 sur un site internet dédié à la star. Un anonyme l'a ainsi acheté pour seulement 5 dollars canadiens, c'est à dire 3 euros 40. Il a ensuite contacté une maison de vente aux enchères, c'est là que son prix s'est totalement envolé.

Comme le rapporte l'AFP ce 25 juin, douze enchérisseurs se sont disputés le tableau de 20x25cm de David Bowie lors de la vente aux enchères en ligne. Finalement, c'est un collectionneur américain qui a hérité de l'œuvre pour la somme de... 108 120 dollars canadiens, taxes comprises, d'après Rob Cowley, président de la maison d'enchères Cowley Abbott de Toronto.

Selon Rob Cowley, le vendeur était "enchanté et sous le choc du résultat final". Il faut dire qu'au départ, le tableau représentant un portrait de profil sur fond rouge et bleu était estimé entre 9 000 et 12 000 dollars canadiens (soit 6 127 à 8 169 euros). L'enchère a pris une tournure inattendue pour le vendeur.

"L'oeuvre a été peinte entre 1995 et 1997 dans le cadre d'une série de portraits par David Bowie (appelés Dead Heads ou DHeads). Elle est signée et datée 1997 au verso", avait expliqué Monsieur Cowley à l'AFP. C'est (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Aude (L'amour est dans le pré) : l'agricultrice choquée par un message, elle fait part de sa colère sur Instagram
VIDEO Patrick Poivre d'Arvor accusé de viols : son avocate réplique face à la nouvelle plainte
« Je suis un papa sévère » : Franck Dubosc se confie sur sa vie de famille
Marble Mania sur TF1 : les dix meilleurs tweets de la soirée
Rebecca Hampton (Plus belle la vie) : ses confidences bouleversantes sur sa peur de mourir

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles