"Pas d'aveu, pas de corps, pas de scène de crime" : Cédric Jubillar bientôt libéré de prison ?

·1 min de lecture

Une affaire pleine de rebondissements et de mystères. Depuis sa disparition suspecte dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, Delphine Jubillar est introuvable. Cédric Jubillar, soupçonné par les enquêteurs d’être impliqué, est incarcéré à la prison de Seysses depuis deux mois. Mais ce mercredi 25 août, ses trois avocats ont déposé une demande de remise en liberté. En effet, le peintre plaquiste continue de clamer son innocence. Jean-Wilfrid Forquès, correspondant pour BFMTV présent devant la Cour d’appel de Toulouse, a fait le point sur la situation : "Il faut que le dossier soit béton pour arriver devant des Assises sinon ça ne tiendra pas. Dans cette affaire il n’y a pas d’aveu, pas de corps et il n’y a toujours pas de scène de crime."

Malgré les éléments qui incriminent Cédric Jubillar, à commencer par le témoignage de certains voisins ou encore les proches de la mère de famille, aucune preuve n’a été trouvée. L’homme de 33 ans est donc présumé innocent. Jusque-là, le suspect a été incarcéré en isolement en attendant l’évolution de l’enquête. Mais deux mois plus tard, le dossier n’a pratiquement pas bougé. Selon le correspondant de BFMTV, l’affaire pourrait prendre une tout autre tournure : "Il y a un nouveau procureur qui arrive à Toulouse, c’est très important […] Et ce sont deux femmes juges d’instruction qui coordonnent ce dossier et qui demandent de nouvelles investigations sur le terrain aux gendarmes." Alors que l’enquête n’a encore rien révélé de nouveau, les gendarmes (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Charlene de Monaco : sa fille Gabriella s'est coupé les cheveux... c'est la cata !
VIDEO - "Le virus continuera de circuler" : Martin Blachier catégorique chez Pascal Praud
VIDEO - "C'est minable !" : Pascal Praud choqué après une sortie de Laurent Joffrin
"Pire qu'une horde de pitbulls" : Michael Schumacher, cette femme qui le défend bec et ongles
VIDEO - Cédric Jubillar détenu dans "des conditions absolument terribles" : son avocat s’insurge

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles