Comme d'autres villes européennes, Paris limite la vitesse à 30km/h

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dès ce lundi 30 août, la quasi-totalité des rues de la capitale seront limitées à 30km/h. Une nouvelle mesure de la maire de Paris pour désengorger les rues de la capitale de ses voitures et limiter les nuisances. Pour autant, Paris n'est pas la seule grande ville d’Europe à se soumettre à cette nouvelle règlementation.

Les conducteurs parisiens vont devoir lever le pied. Depuis ce lundi, les automobilistes et les motards ne pourront plus rouler au-delà de 30 km/h dans la capitale française, excepté quelques zones.

Si la mesure était déjà en vigueur dans près de deux tiers des rues parisiennes, désormais, seuls quelques grands axes échappent encore pour l'instant à cette limitation de vitesse.

Améliorer la sécurité routière

Cette décision de la maire de Paris, Anne Hidalgo, a pour but d’améliorer la sécurité routière, baisser les nuisances sonores, mais aussi d’ « adapter une ville au changement climatique en diminuant la place de la voiture », explique David Belliard, l'adjoint d’Anne Hidalgo aux transports et à la voirie de paris

Paris toutefois, est loin d'être procureuse de cette tendance à la décélération. Grenoble, Nantes, Lille ou encore Pornichet... Aujourd'hui, près de 200 villes en France ont déjà fait le choix de réduire la vitesse maximum dans leurs artères.

Une tendance en Europe

Une tendance qui se généralise également en Europe. Aux Pays-Bas ou encore en Espagne, une très grande partie du réseau urbain est d’ores et déjà en zone 30.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles