"Pas d'autre issue" : David Guetta incite les Français à se faire vacciner

·1 min de lecture

Depuis 20 ans, David Guetta figure parmi les DJ les plus prolifiques et populaires au monde. Pour autant, il n’est pas épargné par la crise qui frappe le secteur de la musique, en raison de la pandémie qui a durement touché le secteur culturel. Dans une interview accordée à BFM TV ce mercredi 30 décembre, le producteur de Let’s love a encouragé les Français à se faire vacciner contre le Covid-19, la seule manière selon lui de pouvoir à nouveau retrouver ses artistes préférés dans les salles de spectacle. "Je sais qu'il y a beaucoup de gens qui n'ont pas envie de le faire, mais je ne vois pas d'autres solutions, a-t-il déclaré, alors que la France fait partie des pays les plus réfractaires au vaccin. Il n'y a pas d'autre issue et moi je vais le faire, et j'espère que d'ici l'été prochain on pourra faire la fête comme avant."

Depuis le début de l’épidémie, David Guetta s’est régulièrement mobilisé pour maintenir, à sa manière, le lien avec son public, tout en s’adaptant aux règles sanitaires. De passage à Paris, le musicien de 53 ans a enregistré ce mardi 29 décembre le concert caritatif United at home, devant le musée du Louvre, et dont la diffusion est prévue le soir du réveillon, ce 31 décembre à minuit, sur les réseaux sociaux. Les dons récoltés seront reversés à Unicef et aux Restos du cœur. "Je pense que la culture et les artistes sont d'autant plus importants maintenant, les gens ont besoin de s'évader, d'être divertis", a-t-il affirmé, tout en rappelant qu’il faisait partie (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Gérald Darmanin, Marlène Schiappa : que font les ministres pendant les vacances ?
Chimène Badi assume ne pas vouloir d'enfants : "Ça ne m'appelle pas"
"On n'est pas parti pour un 100m" : Olivier Véran, agacé, répond aux critiques sur le vaccin
Meghan Markle et Harry : Archie a un accent américain... et ça ne plait pas à tout le monde
Flashback - April Benayoum, Clémence Botino, Sonia Rolland : les Miss France face au racisme