"Les dauphins ne peuvent même pas plonger" : une association porte plainte contre le parc Marineland

Camille Adaoust, Atelier des modules

Des conditions de vie "intolérables". C'est ce que dénonce C'est Assez ! L'association engagée dans la défense des cétacés captifs a déposé plainte, mercredi 17 avril, contre le parc Marineland situé à Antibes (Alpes-Maritimes). Alertée par des touristes, elle a envoyé des bénévoles sur place. "Ce qu'on a constaté dans les différentes vidéos, c'est la présence de sept des dauphins dans un lagon d'1,20 m de profondeur qui est plein d'algues", dénonce auprès de franceinfo Florian Sigronde, ingénieur spécialisé en protection et bien-être animal et vice-président de l'association. "Un dauphin tursiops, c'est entre 2 et 4 mètres de longueur, ça veut dire qu'ils ne peuvent même pas plonger comme ils le feraient à l'état naturel."


La plainte concerne aussi la présence, dans le parc, de deux ours polaires, Flocke et Raspoutine. Alors qu'une vidéo filmée en juin 2018 en pleine canicule avait suscité l'indignation des internautes, "leur situation est toujours aussi aberrante, puisque leurs conditions de vie restent totalement inadaptées et 'contre-nature'", explique un communiqué de l'association, mardi 23 avril.

Des "mensonges", selon le parc

Contacté par Le Figaro, Pascal Picot, le directeur général de Marineland, a répondu à ces accusations. Sur les dauphins, "tout ce qui est dénoncé est mensonger, une fois de plus", réagit-il, comme il le répète auprès de France 3 Provence-Alpes (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi