Le datura, une plante invasive hallucinogène, est-il le poison de l'agriculture bio ?

Fabien Magnenou

Des farines de sarrasin bio font régulièrement l'objet de retraits des rayons pour des contaminations ou des soupçons de contamination au datura, une plante contenant des alcaloïdes.

Ne vous fiez pas à ses jolies feuilles et à ses fleurs allongées. Parfois nommé "l'herbe du diable", le datura stramonium est une plante très toxique, bien connue des exploitants agricoles qui lui font la guerre. Mais il y a parfois des ratés. Fin août, les autorités sanitaires ont procédé au rappel de farines de sarrasin bio contaminées commercialisées par plusieurs marques. L'une d'elle, Ma Vie sans Gluten, annonce à franceinfo qu'elle mène désormais des analyses systématiques sur les produits vendus par son fournisseur, alors qu'elles étaient jusque-là aléatoires. Ce dernier doit également fournir une analyse réalisée avant transformation en farine.

Ce nouveau rappel a relancé les interrogations sur l'abandon des pesticides pour lutter contre les plantes invasives dans les cultures. Aux mois de décembre 2018 et février 2019, des lots de farine de sarrasin bio avaient déjà fait l'objet d'un rappel, avec une quinzaine d'hospitalisations en Martinique pour des cas sans grande gravité. L'une des entreprises mises en cause, Moulin des Moines, a évoqué le cas d'un agriculteur qui n'avait "pas pris ses précautions sur le désherbage". Les analyses sont aujourd'hui menées lors de la réception des grains et après transformation. Par ailleurs, la société se fournit désormais auprès d'une (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Cette vidéo peut également vous intéresser :