Dati fait 15 propositions pour le déconfinement à Paris

Rachida Dati à Paris, le 15 mars 2020

Paris (AFP) - Rachida Dati, rivale (LR) de la maire PS de Paris Anne Hidalgo aux municipales, lance 15 propositions "propres à créer un choc de confiance" pour le déconfinement dans la capitale, dans une lettre au gouvernement que l'AFP a pu consulter lundi.

Dans ce courrier adressé à Jean Castex, chargé d'organiser le déconfinement, Mme Dati met en garde contre l'idée de "traiter en bloc et sans aménagement" le processus dans la capitale.

"Les Parisiens attendent des garanties sanitaires, ainsi qu'un cadre clair pour pouvoir se projeter dans l'avenir et ressortir de chez eux en sécurité", a-t-on souligné dans l'entourage de la maire du VIIe arrondissement, à la veille d'une réunion exceptionnelle du Conseil de Paris.

Elle propose notamment de "faire des mairies d'arrondissement le pivot de la distribution des masques", qui seraient "gratuits" pour les plus de 70 ans, et d'installer des bornes de désinfection dans les lieux publics.

Elle juge aussi nécessaire d'"établir des règles de distanciation et de restriction des rassemblements sur les zones très fréquentées" (quais de Seine, canal Saint-Martin, bois de Vincennes et de Boulogne...) où il serait interdit de "s'installer pour pique-niquer ou boire un verre".

Il faut aussi selon elle "dépister en urgence 100% des seniors dans les Ehpad" et "baisser les tarifs municipaux pour les familles en difficulté financière du fait de la pandémie", notamment à la cantine.