Date de durabilité minimale : «On veut aider le consommateur à mieux comprendre»