Data

Libération.fr

A moins de cinq mois de l’échéance du plan prévoyant la relocalisation des demandeurs d’asile à partir de la Grèce et de l’Italie, certains Etats membres de l’UE refusent toujours de remplir leurs obligations. Pourtant, seuls 16 340 des réfugiés ont été accueillies alors que 160 000 personnes sont toujours en attente. Un nombre qui a été descendu à 98 255 par la Commission européenne devant le manque de coopération des pays membres. Et si Malte et la Finlande sont les seuls Etats à pouvoir espérer atteindre leurs objectifs dans les temps, la France reste à la traîne avec, par rapport à ce qui était annoncé, seulement 16 % de réfugiés relocaliser à ce jour.



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Surbooking
Parler avec les jihadistes ? Le dilemme qui agite le Mali
L’Afghanistan bombardé façon Trump
Lenín Moreno pas définitivement élu en Equateur
De l’hydrogène sur un satellite de Saturne… et alors ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages