Darmanin n'écoute pas toujours les conseils de Castaner... qui lui fait savoir

·1 min de lecture
Darmanin n'écoute pas toujours les conseils de Castaner... qui lui fait savoir
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

POLITIQUE - Une majorité, deux ambiances. Remplacé par Gérald Darmanin au ministère de l’Intérieur en juillet 2020, Christophe Castaner manque rarement une occasion de marquer sa différence avec son prédécesseur. La participation de Gérald Darmanin à la manifestation de policiers devant l’Assemblée nationale suivie de l’annonce d’une plainte contre Audrey Pulvar ont à nouveau permis au patron des députés LREM d’afficher publiquement ses divergences, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de cet article.

“Tu es un exemple et je serai heureux de continuer à bénéficier de tes conseils”, lançait poliment Gérald Darmanin sur le perron de l’hôtel Beauvau à “son cher” Christophe Castaner lors de leur passation de pouvoir. Mais la formule restera finalement lettre morte. Issu des rangs de la droite, l’ancien porte-parole de Nicolas Sarkozy à la reconquête de l’UMP étant a priori peu enclin à s’encombrer des “conseils” d’un ancien député socialiste, sa nomination à l’Intérieur a naturellement fait pencher encore plus à droite le positionnement de l’exécutif.

Si c’est “de manière feutrée”, comme l’a qualifiée Libération, que Christophe Castaner a contredit la sortie de Gérald Darmanin jugeant Marine Le Pen plus “molle” que le gouvernement”, sur d’autres sujets, l’ancien ministre de l’Intérieur s’épanche volontiers avec moins de retenue quand on lui demande s’il aurait agi comme son successeur.

Manifester avec des policiers comme l’a fait Gérald Darmanin le 19 ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.