Darmanin « enfreint la loi sur un plateau », dénonce Sandrine Rousseau

·1 min de lecture
Sandrine Rousseau dénonce les propos de Gérald Darmanin. 
Sandrine Rousseau dénonce les propos de Gérald Darmanin.

À une semaine du premier tour de la primaire écologiste, le vote en ligne promet déjà un record de participation avec plus de 53 000 inscrits lundi matin. Delphine Batho, Yannick Jadot, Sandrine Rousseau, Éric Piolle et Jean-Marc Governatori multiplient depuis la rentrée les interventions médiatiques avec également deux débats en l?espace de quatre jours.

Lors du premier d?entre eux, dimanche, l?économiste Sandrine Rousseau a ciblé d?emblée Gérald Darmanin, dont elle a ressenti la nomination au poste de ministre de l?Intérieur comme une humiliation pour toutes les femmes et l?a déterminée à s?engager. Elle fait ici référence aux accusations d?abus de faiblesse par une habitante de Tourcoing (Nord) qui affirmait avoir été contrainte à des relations sexuelles en échange d?un logement et d?un emploi. Gérald Darmanin a bénéficié d?un classement sans suite de l?affaire en 2018.

À LIRE AUSSISandrine Rousseau, l?écolo insoumise

Trois jours plus tard, sur France Inter, le ministre de l?Intérieur a fermement riposté, allant jusqu?à menacer de divulguer des échanges personnels remontant à la période où il occupait les fonctions de ministre de la Fonction publique.

« Madame Rousseau n?avait pas la même vision de ma personne lorsqu?elle est venue me demander de la nommer directrice de l?IRA (Institut régional d?administration) de Lille lorsque j?étais ministre de la Fonction publique », déclare-t-il, proposant de « publier les demandes de rendez-vous et les demandes d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles