Darmanin se dit « choqué » par les rayons halal et casher dans les supermarchés

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Sur BFM TV, Gérald Darmanin a exposé ce qu'il pensait, à titre personnel, des rayons casher et halal dans les supermarchés. 
Sur BFM TV, Gérald Darmanin a exposé ce qu'il pensait, à titre personnel, des rayons casher et halal dans les supermarchés.

Gérald Darmanin poursuit sa campagne médiatique contre l'islam radical. Invité de BFM TV mardi 20 octobre au soir, le ministre de l'Intérieur s'est notamment insurgé, à titre personnel, que des rayons de nourriture « communautaire » puissent exister dans les supermarchés en France. Il a aussi jugé que le capitalisme avait une part de « responsabilité » dans le communautarisme aujourd'hui.

« Ça m'a toujours choqué d'entrer dans un hypermarché et de voir qu'il y a un rayon de telle cuisine communautaire, c'est comme ça que ça commence, le communautarisme », a déploré Gérald Darmanin lors d'une émission spéciale de la chaîne d'info en continu, précisant qu'il s'agissait là de son « opinion ». « Heureusement que toutes mes opinions ne font pas partie des lois de la République », a-t-il commenté.

« Pourquoi des rayons spécifiques ? »

S'il n'a aucun problème avec les produits halal ou casher, le ministre se demande pourquoi cette nourriture spécifique est exposée dans des rayons spécifiques. « Je comprends très bien que la viande halal soit vendue dans des supermarchés, ce que je regrette, c'est les rayons. Pourquoi je dois faire un rayon différent ? J'ai donc le rayon pour les musulmans, le rayon casher, puis tous les autres? Pourquoi des rayons spécifiques ? » a-t-il insisté.

Lire aussi Jeannette Bougrab : « Emmanuel Macron est un communautarien »

Plus largement, Gérald Darmanin a pointé du doigt « le capitalisme français, mondial » qui a, selon lui, une « resp [...] Lire la suite