Darmanin demande une enquête sur les restos clandestins après un reportage devenu viral

Anthony Berthelier
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Darmanin demande une enquête après un reportage de M6 sur les resto clandestins devenu viral (photo d'illustration prise le 7 janvier 2021) (Photo: THOMAS COEX via POOL/AFP via Getty Images)
Darmanin demande une enquête après un reportage de M6 sur les resto clandestins devenu viral (photo d'illustration prise le 7 janvier 2021) (Photo: THOMAS COEX via POOL/AFP via Getty Images)

POLITIQUE - Le ministre de l’Intérieur veut en savoir plus. Gérald Darmanin indique, ce dimanche 4 avril sur les réseaux sociaux, avoir demandé au préfet de police de Paris de se saisir des faits relatés dans une enquête de la chaîne M6 sur les restaurants clandestins dans les beaux quartiers de Paris.

Une pratique déjà largement évoquée par la presse, mais qui trouve un écho particulier sur les réseaux sociaux après qu’un organisateur de ce genre de dîners mondains a expliqué, sous couvert d’anonymat, avoir récemment partagé la table de ministres dans ce type d’établissements pourtant interdits en raison des restrictions sanitaires. Au total, la séquence publiée sur le compte Twitter de la chaîne vendredi 2 avril en fin de soirée a été vue près de deux millions de fois.

De quoi pousser le gouvernement à s’en emparer. ”À la suite du reportage de M6, j’ai demandé au Préfet de police de Paris de vérifier l’exactitude des faits rapportés afin, s’ils sont vérifiés, de poursuivre les organisateurs et les participants de ces dîners clandestins”, a ainsi écrit le ministre de l’Intérieur ce dimanche dans l’après-midi.

Quelques minutes plus tard, la préfecture de police a confirmé qu’une enquête venait d’être ouverte. Le procureur de la République Rémy Heitz a “saisi ce jour la Brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne d’une enquête des chefs de mise en danger d’autrui et de travail dissimulé”, a indiqué le parquet de Paris, sollicité par l&rsqu...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.