Darmanin annonce l'expulsion d'un prédicateur musulman très connu sur les réseaux sociaux

Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, annonce que l'imam sera expulsé du territoire français. - AFP
Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, annonce que l'imam sera expulsé du territoire français. - AFP

L'imam Hassan Iquioussen va être "expulsé du territoire français", annonce le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin ce jeudi midi sur son compte Twitter.

Le ministre souligne que "ce prédicateur tient depuis des années un discours haineux à l’encontre des valeurs de la France, contraire à nos principes de laïcité et d’égalité entre les femmes et les hommes".

Hassan Iquioussen, installé dans le nord de la France, est connu pour ses nombreuses vidéos publiées sur Youtube et visionnées des dizaines de milliers de fois. De nationalité marocaine, l'imam est proche des Musulmans de France qui a remplacé l'ancienne Union des organisations islamiques en France.

Des prises de position controversées

Selon Le Point, la décision a été prise à la suite de la demande par Hassan Iquioussen du "renouvellement de son titre de séjour de dix ans qui arrivait à expiration". Mais la promulgation, en août 2021, de la loi confortant le respect des principes de la République a entraîné un examen détaillé des prises de position de l'imam avant un éventuel renouvellement de son titre de séjour.

La préfecture du Nord a analysé les positions d'Hassan Iquioussen "sur un certain nombre de sujets de société, dont la laïcité, les rapports entre la charia et les lois de la République ou l'égalité entre les sexes", indiquent nos confrères.

Un examen de nombreuses vidéos réalisées par l'imam a alimenté le dossier présenté le 22 juin dernier lors de la réunion de la commission départementale d'expulsion réunie en préfecture.

"Le préfet du Nord s'est déplacé en personne pour plaider le dossier devant les magistrats avec l'appui sans réserve du ministre de l'Intérieur", ajoute Le Point qui indique qu'un avis favorable a été donné après l'examen du dossier.

Lorsque l'expulsion sera effective, Hassan Iquioussen devra regagner le Maroc, mais il peut aussi demander un titre de séjour dans un autre pays que la France.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles