• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dany Boon, victime d'une arnaque à plus de 6 millions d'euros en Irlande

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dany Boon à Hollywood en 2018  - Valerie Macon - AFP
Dany Boon à Hollywood en 2018 - Valerie Macon - AFP

Dany Boon arnaqué par un "Lord irlandais"? Selon son avocat, Rossa Fanning, cité par le quotidien irlandais Irish Examiner, l'acteur accuse Thierry Fialek-Birles, alias Terry Birles - également connu sous d'autres pseudonymes - de l'avoir escroqué à hauteur de 6,7 millions d'euros, entre avril et juillet 2021.

Comme le précise Rossa Fanning, le comédien a engagé en 2021 Thierry Fialek-Birles pour effectuer l'entretien de son yacht, baptisé Umaren. L'homme lui aurait conseillé par la suite de faire appel à une autre société, South Seas Merchants Mariners Ltd Partnership (SSMM), immatriculée à Dublin. Pour rassurer l'acteur, Thierry Fialek-Birles lui certifie que sa famille, experte en droit maritime, est à l'origine de la création de l'entreprise.

Offre alléchante

En confiance, Dany Boon verse environ 2,2 millions à la SSMM pour des travaux de rénovation sur son yatch. Thierry Fialek-Birles propose également au comédien, en juillet 2021, d'investir dans son entreprise en passant par la banque centrale irlandaise, selon Rossa Fanning.

Une offre alléchante, puisque l'individu lui garantit 3,25% d'intérêts annuels, non imposables. Séduit, l’acteur aurait alors investi 4,5 millions d’euros dans la société SSMM, comme l'indique son avocat dans l'Irish Examiner.

Mais quatre mois plus tard, la société SSMM est rachetée par la famille italienne "Rossi". Notifié de ce changement de propriétaire, la star de Bienvenue chez les Ch'tis décide de réclamer ses fonds investis. Il apprend alors que son argent a été transféré dans des comptes au Panama et en Corée du Sud, mais qu'il lui sera rendu. Dany Boon assure qu'il n’a jamais récupéré cet argent.

Procédures judiciaires

Toujours proche de Thierry Fialek-Birles, au moment des faits, Dany Boon est informé par une source anonyme qu’il est probablement victime d’une arnaque. L'acteur charge alors ses avocats d'enquêter sur cette affaire. Ils découvrent que la "famille Rossi" n'existe pas. Même constat pour la SSMM et le programme d'investissement avec la banque centrale irlandaise.

Selon l'Irish Examiner, les 6,7 millions d'euros récoltés par Terry Birles via cette escroquerie ont servi à l'achat et à la rénovation d'une maison en Irlande et d'un voilier participant actuellement à des courses.

Dany Boon et ses avocats ont, depuis, engagé de nombreuses procédures judiciaires à l'encontre de Thierry Fialek-Birles. Le 13 juillet dernier, la justice irlandaise a, en urgence, gelé tous les actifs des différentes sociétés cet individu sur le sol irlandais. D'après l'Irish Examiner, une nouvelle audience est prévue la semaine prochaine. La décision du tribunal n'est pas encore connue.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles