Une danseuse américaine tuée par l’homme qui la suivait et la harcelait

·2 min de lecture

Une jeune femme qui travaillait comme danseuse dans un cabaret du Texas a été tuée par un homme qui la harcelait.

Abigail Saldana a été abattue dans sa voiture. Cette jeune femme de 22 ans, habitant à Fort Worth, au Texas, a été tuée la semaine dernière. Danseuse exotique dans un cabaret, elle était suivie et harcelée par un homme, le suspect, âgé de 54 ans. Le magazine «People» révèle que l’enquête a montré que la victime avait des problèmes avec un certain Stanley Szeliga, un client du Rick’s Cabaret. Des employés de l’établissement ont notamment montré à la police une publication Instagram de la jeune femme, dans laquelle elle expliquait le 14 octobre avoir trouvé dans sa voiture un tracker pour pouvoir la pister. Abigail Saldana a prévenu la police à ce moment-là.

Les employés du cabaret ont ajouté que la jeune femme avait peur de Stanley Szeliga «parce qu’il la suivait et la harcelait». Les enquêteurs ont découvert que la camionnette de l’accusé avait été localisée à au moins cinq reprises près du domicile d’Abigail sur une période de douze jours, rapporte NBC News.

Ce dernier a été arrêté mercredi 27 octobre dans son appartement. Lorsque les autorités se sont présentées chez lui, il a refusé de sortir. «Lorsqu’il a été localisé sur un balcon de la résidence, il avait sur lui plusieurs blessures qu’il s’était faites lui-même sur le corps», a commenté la police. Il a été arrêté et inculpé pour meurtre. Sa caution a été fixée à 250 000 dollars. «Il nous l’a volée. Je vais m’assurer que chaque fois qu’il a une audience au tribunal, il verra ma tête là-bas. Il verra qu’Abby n’était jamais seule», a déclaré la mère de la victime à la chaîne WFAA.


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles