"Danser c'est faire des trucs de fou !" : Germain Louvet, la fulgurance d'un danseur étoile

Odile Morain

Germain Louvet a débuté la danse dès la petite enfance. A sept ans il intègre le conservatoire de Chalon-sur-Saône et, poussé par sa professeure de danse, il réussit l'entrée à l'école de l'Opéra de Paris à douze ans. En 2016, il est nommé danseur étoile par Aurélie Dupont. Une équipe de France 3 Bourgogne a suivi la folle ascension de cet artiste hors du commun.

"J’ai toujours aimé danser même sans avoir un public"

La journée de Germain Louvet commence tous les jours de la même manière. Etirements, exercices de souplesse, massages, toute une série de mouvements pour réveiller le corps. Cette longue préparation permet ensuite au danseur de "faire des trucs de fou" comme il s'amuse à le dire. Une discipline de fer qui le fait pratiquer son art six à sept heures par jour, six jours sur sept, onze mois sur douze.

S'il s'entraîne ardemment à perfectionner sa technique pour travailler les rôles qu'on lui confie, il considère néanmoins que l'essentiel de la danse est ailleurs. "J’ai toujours aimé danser même sans avoir un public, juste la notion de laisser son corps s’exprimer que ce soit par des moments de colère ou de doute, de recherche, d’amour, de joie, est un pur plaisir".

Germain partage souvent la scène avec Léonore Baulac. Les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi