Danse avec les stars 3 : Eliminé !

Malgré toute l’énergie qu’il a déployée, Gérard Vives n’a pas convaincu. Il a quitté la compétition hier soir.

Les fans de la série Les Filles d’à côté ont sorti leur mouchoir hier soir : l’illustre Gérard Vives a été remercié. Sur les cinq candidats restants, il a été le moins convaincant.

Le talent de sa partenaire, Silvia Notargiacomo, n’a pas été suffisant pour le sauver face à Taïg Khris et Denitsa Ikomonova. Les deux couples en danger ont eu à s’affronter sur un cha-cha-cha durant une minute trente et Gérard Vives n’a pas réussi à s’imposer.

Nos cinq danseurs en herbe ont passé une soirée plutôt mouvementée hier, pour ce septième prime, puisqu’ils ont dû faire face à une nouvelle épreuve : le trio. Vous avez bien compris : la danse à trois.

Déjà qu’à deux, ce n’est pas toujours facile (il n’y a qu’à voir certaines répétitions… hum, hum), imaginons à trois ! Chaque candidat n’a donc pas eu un partenaire danseur mais deux. (mais attention, à chaque prestation, une seule star)

Lorie et Amel Bent ont bluffé les téléspectateurs, surtout Amel Bent en fait. Depuis le début de cette saison de Danse avec les stars, elle ne fait qu’illuminer la piste. Mais revenons brièvement sur les candidats et leurs prestations :

Lorie et Christian Millette ont tout d’abord dansé un paso doble sur Envole moi de Jean-Jacques Goldman (repris par Matt Pokora) et ont fait frissonner Shy’m.

Emmanuel Moire et Fauve Hautot ont dansé un american smooth sur Who wants to live forever de Queen. Gérard Vives et Silvia Notargiacomo ont dansé la rumba sur Glasgow love theme, la BO du film Love Actually.

Puis Taïg Khris et Denitsa Ikomonova ont dansé un paso doble sur la musique de Mission Impossible. Amel Bent et Christophe Licata ont enchanté le jury avec leur prestation sur Non, je ne regrette rien, la chanson d’Edith Piaf . Amel Bent est d’ailleurs repartie avec la meilleure note.

Le temps des trio est ensuite venu. C’est Lorie qui s’y est collée en premier sur une (...)

Lire la suite sur voici.fr


Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.