Dans "The Crown" saison 4, la boulimie dont souffrait Lady Diana joue un rôle à part entière

Marine Le Breton
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Lady Diana, interprétée par l'actrice Emma Corrin, dans la quatrième saison de "The Crown", sur Netflix.  (Photo: Des Willie/Netflix)
Lady Diana, interprétée par l'actrice Emma Corrin, dans la quatrième saison de "The Crown", sur Netflix. (Photo: Des Willie/Netflix)

SÉRIES - All by myself. C’est une princesse Diana terriblement esseulée que dépeint la quatrième saison de “The Crown”, disponible sur Netflix depuis dimanche 15 novembre. Seule, et en proie à un profond désespoir la conduisant tout droit à un trouble alimentaire qu’elle n’a pas caché de son vivant, la boulimie.

Impossible de passer à côté de ce trouble dont souffrait la princesse de Galles, qui prend en fait une place majeure dans le déroulement de la saison. D’ailleurs, chaque épisode mettant en scène l’ancienne épouse du prince Charles en pleine crise de boulimie commence par un message de prévention de Netflix, semblable à ce qu’on a pu lire dans la série “13 Reasons Why”.

(Photo: Netflix)
(Photo: Netflix)

“Maladie secrète”

La boulimie de Lady Di, interprétée par la jeune Emma Corrin, 24 ans, n’est pas un secret. En effet, elle témoigne elle-même, dans la célèbre interview accordée à la BBC en 1995, de cette “maladie secrète”. Auprès du journaliste Martin Bashir, elle expose longuement sa vie au palais et au sein de la famille royale, la relation adultère entretenue par le prince Charles et son grand amour Camilla Parker Bowles, ainsi que sa propre aventure extraconjugale avec James Hewitt.

Mais elle affirme aussi devant la caméra avoir tenté de mettre fin à ses jours et souffrir de boulimie.

“C’était un symptôme de ce qu’il se passait au sein de mon mariage. Je cherchais désespérément de l’aide, mais donnais les mauvais signaux (...) Ils ont décidé que c’était moi le problème: Diana était instable”, relate-t-elle. “La raison, c’était cette sit...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.