Daniel Radcliffe explique pourquoi il s'est désolidarisé de J.K. Rowling accusée de transphobie

Daniel Radcliffe explique pourquoi il s'est désolidarisé de J.K. Rowling accusée de transphobie
Daniel Radcliffe lors d'une avant-première du film
Daniel Radcliffe lors d'une avant-première du film

En 2020, Daniel Radcliffe avait été le premier acteur de la franchise Harry Potter à condamner les propos jugés transphobes de J. K. Rowling. Celui qui a incarné le célèbre sorcier dans les huit films explique, dans une nouvelle interview, pourquoi il s'est désolidarisé de l'autrice des livres à l'origine de la saga cinématographique.

"Il fallait que je dise quelque chose parce que (...) depuis que j'ai terminé Harry Potter, j'ai rencontré un très grand nombre de jeunes queers et trans qui s'étaient énormément identifiés à Potter", déclare-t-il à IndieWire.

"Ce jour-là, en les voyant blessés, j'ai tenu à leur faire savoir que tout le monde dans la franchise ne partage pas les idées (de J. K. Rowling). C'était très important", ajoute-t-il.

En juin 2020, l'autrice britannique avait relayé sur Twitter un article qui faisait référence aux "personnes menstruées", s'agaçant de ce que le terme "femmes" n'ait pas été utilisé. De nombreux internautes lui avaient alors reproché d'exclure les hommes transgenres, qui peuvent continuer à avoir leurs règles malgré leur transition.

Quelques jours plus tard, dans un long message publié sur son blog, elle avait persisté en avançant plusieurs arguments rattachés aux rhétoriques transphobes, notamment celui de refuser l'entrée des toilettes pour femmes aux femmes trans.

"Je n'aurais pas pu me regarder dans le miroir"

Daniel Radcliffe avait immédiatement publié une lettre ouverte sur le site de The Trevor Project, une association de lutte contre le suicide des jeunes membres de la communauté LGBT, avec qui l'acteur collabore depuis plus de dix ans: "Les femmes transgenres sont des femmes", avait-il écrit. "Toute déclaration du contraire efface les identités et la dignité des personnes transgenres et va à l'encontre de tous les conseils des associations de professionnels de santé, bien plus qualifiées sur le sujet que Jo ou moi."

"Je ne crois pas que j'aurais pu me regarder dans le miroir si je n'avais rien dit", explique-t-il aujourd'hui. "Mais ce n'est pas à moi de deviner ce qui se passe dans la tête de quelqu'un d'autre."

La grande majorité du casting de Harry Potter a condamné les propos de J. K. Rowling, devenue une figure controversée. Lorsque la plateforme HBO Max a organisé une émission pour réunir tous les acteurs de la saga l'année dernière, l'autrice a décidé de ne pas y participer.

Depuis le dernier volet de la franchise, sorti en 2011, Daniel Radcliffe a poursuivi sa carrière d'acteur. Après avoir donné la réplique à Sandra Bullock et Channing Tatum dans la comédie à succès Le Secret de la cité perdue, sortie en avril dernier, il sera bientôt à l'affiche de Weird: the Al Yankovic Story, un biopic sur le chanteur et humoriste américain Al Yankovic.

Article original publié sur BFMTV.com