Daniel Picouly sur la demi-finale France-Brésil 1958 : "Il y a dans le football des défaites somptueuses"