Daniel Johnston, icône du rock alternatif, est mort à 58 ans

franceinfo Culture

Objet de culte dans le milieu rock alternatif, l'auteur-compositeur et dessinateur américain Daniel Johnston, est mort mercredi à 58 ans, a indiqué à l'AFP son frère et manager Dick Johnston.

L'énigmatique auteur-compositeur-interprète et artiste plasticien avait fait des allers-retours à l'hôpital ces derniers mois pour des problèmes liés à ses reins, a déclaré Dick Johnston, mais sa mort était selon lui "inattendue". "Pas plus tard qu'hier, son moral était bon (...) il avait l'air et se sentait vraiment bien", a-t-il précisé.

Syndrome maniaco-dépressif

Les Beatles, le super héros de BD Captain America, Casper le fantôme ou encore King Kong figuraient parmi les héros récurrents de ses compositions souvent artisanales, entre pop et country, alliant avec brio puissance mélodique et dramatique.

Marqué à la fois par une éducation très puritaine et la "pop culture", Daniel Johnston s'est battu pendant des années contre un syndrome maniaco-dépressif, portant un regard à la fois aigu et naïf sur le monde à travers de petites histoires souvent tragiques, mais exemptes de cynisme, qui évoquaient un journal intime.

Passionné par la musique et dessin dès l'enfance

Né en 1961 à Sacramento (Californie), passionné dès le plus jeune âge par le dessin, mais aussi le piano, puis la guitare, il enregistre dès l'adolescence ses propres compositions sur des cassettes qu'il échange avec d'autres amis (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi