Daniel Craig : pourquoi il pourrait empocher 100 millions de dollars grâce à Netflix

·1 min de lecture

En attendant la sortie de Mourir peut attendre, repoussée à plusieurs reprises et pour l'instant fixée au 6 octobre en France, l'interprète de James Bond ne se tourne pas les pouces. En compagnie du réalisateur Rian Johnson (Star Wars 8) Daniel Craig planche depuis plusieurs mois sur l'idée d'une suite à leur film À couteaux tirés, savoureux Cluedo à la Agatha Christie, sorti fin 2019. Le polar fut un joli succès cette année-là, en récoltant pas moins de 310 millions de dollars au box-office mondial, pour un budget de 40 millions. Le film avait aussi récolté plusieurs nominations aux Golden Globes et aux Oscars. Alors que Lionsgate, distributrice du film aux Etats-Unis, se frottait déjà les mains à l'idée d'une lucrative suite aux aventures du détective Benoit Blanc, un géant de l'industrie est passé par là. Selon le site spécialisé Deadline, Netflix a acquis les droits de diffusion de, non pas une, mais deux suites d'À couteaux tirés, qui seront donc disponibles en exclusivité sur la plateforme.

Toujours selon Deadline, le géant de la SVOD aurait mis une énorme somme sur la table pour être sûr d'empocher cette future franchise, pas moins de 469 millions de dollars. Netflix aurait ainsi arraché les droits au nez et à la barbe d'Amazon et d'Apple, intéressés pour leurs services respectifs Prime Video et Apple TV+. Une source proche du dossier a commenté le deal au Hollywood Reporter : "C'est cher mais Netflix joue aux échecs alors que les autres jouent aux dames... La plateforme (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Astérix et Obélix l'empire du Milieu : l'incroyable casting du film de Guillaume Canet
Lily-Rose Depp serait-elle partante pour jouer de nouveau au cinéma avec son père, Johnny Depp ? Elle se confie
Paul Ritter, l'acteur des films Harry Potter, Quantum of Solace et de la série Chernobyl, est mort à 54 ans
La femme au tableau (Arte) : la véritable histoire du chef d'oeuvre de Klimt, spolié par les Nazis (VIDEO)
César : Dominique Besnehard donne son avis cash sur cette cérémonie de "bobos parisiens"