Daniel Cohn-Bendit : "Il faut réguler nos modes de vie pour être en adéquation avec la transition écologique"

Les 150 citoyens tirés au sort de la Convention citoyenne pour le climat ont voté dimanche 21 juin en faveur notamment d'un référendum visant à introduire la lutte contre le changement climatique dans la constitution et la création du crime "d'écocide". "Il y a une cohérence dans les propositions de la Convention. Il n'y a rien de nouveau", estime Daniel Cohn-Bendit, dans les "4 Vérités" de France, lundi 22 juin. "Les citoyens et les partis politiques devront débattre pour savoir s'il est possible de décélérer un peu notre mobilité par exemple sur les autoroutes et les routes", poursuit-il en évoquant la proposition de limiter la vitesse à 110 km/h sur les autoroutes. "LREM se trompe complètement de stratégie" Selon l'ancien député européen, "il faut réguler nos modes de vie si on veut les mettre en adéquation avec le défi de la transition écologique. La seule manière de réguler est d'obliger la production et l'organisation à se transformer". Le second tour des municipales se déroule dimanche 28 juin et La République en Marche a noué de nombreuses alliances dans plusieurs villes face notamment aux Verts. "LREM se trompe complètement de stratégie. Pour sauver quelques sièges dans les conseils municipaux, elle fait n'importe quoi", souligne Daniel Cohn-Bendit. "Après les élections municipales, LREM se retrouvera avec les écologistes pour défendre les propositions de la Convention citoyenne", ajoute-t-il.