Moi, Daniel Blake (Arte) : le film est-il tiré d'une histoire vraie ?

·1 min de lecture

Ken Loach deviendra t-il le premier cinéaste de l'histoire à gagner trois Palmes d'or ? Le cinéaste britannique a raté son coup avec son dernier film, Sorry we missed you, mais, à 84 ans, il n'a pas encore raccroché les gants. Rappelons que Ken Loach avait remporté sa première Palme en 2006 avec Le vent se lève et sa deuxième en 2016 avec Moi, Daniel Blake. Ce dernier film aurait pu ne jamais voir le jour car le réalisateur avait dit en 2014 que Jimmy's Hall serait son ultime mise en scène avant de se raviser : "J’ai vraiment dit ça sans réfléchir. Il y a encore énormément d’histoires à raconter et de personnages à faire vivre à l’écran..." Moi, Daniel Blake raconte l'histoire d'un menuisier anglais de 59 ans, contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au Pôle Emploi local, Daniel va croiser la route de Katie, mère célibataire de deux enfants. Face aux aberrations administratives, ils vont tenter de s'entraider...

Comme d'habitude chez le cinéaste de 82 ans, le ton est très engagé et les personnages sont criants de vérité. A tel point qu'on peut se demander si ce Daniel Blake existe réellement ? Et bien non... ou pas tout à fait : Ken Loach et son scénariste attitré Paul Laverty se sont rendus dans la ville natale du cinéaste, à Nuneaton, pour rencontrer un groupe de personnes (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Le Guépard (C8) : jalousies, chaleur, corps endoloris… Les anecdotes de tournage du film de Visconti (VIDEO)
Possessor (Canal+ Cinéma) : c'est quoi ce thriller horrifique choc ?
Saïd Taghmaoui : le jour où Benoît Magimel l'a convaincu de goûter à la drogue avec lui
Envole-moi : qui est Yoann Eloundou Noah, le jeune partenaire d'écran de Victor Belmondo ?
Victor Belmondo (Envole-moi) : ce petit boulot qu’il a fait pour gagner sa vie, "Je traversais Paris à scooter…"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles