Une dangereuse mutation du coronavirus chez le vison menace de se propager à l'Homme

Céline Deluzarche, Journaliste
·2 min de lecture

Le Danemark va abattre la totalité de ses élevages de visons, soit environ 17 millions d’animaux, devant le risque de diffusion d’une nouvelle souche de coronavirus transmissible à l’Homme et pouvant menacer l’efficacité d’un futur vaccin. Selon les explications des autorités danoises, cette mutation ne se traduit pas par des effets plus graves chez l'Homme, mais par une moindre efficacité des anticorps humains. Le virus muté des visons « ne réagit pas autant aux anticorps que le virus normal. Les anticorps ont toujours un effet mais pas aussi efficace », a mis en garde le responsable de l'Autorité danoise de contrôle des maladies infectieuses (SSI), Kåre Mølbak.

Le pire scénario serait le démarrage d’une nouvelle pandémie mondiale depuis le Danemark

« Nous avons de grosses responsabilités envers notre population, mais compte tenu de cette mutation, nous avons une encore plus grande responsabilité envers le reste du monde », a ajouté la Première ministre Mette Frederiksen. « Le pire scénario serait le démarrage d’une nouvelle pandémie mondiale depuis le Danemark », a acquiescé Kåre Mølbak. Le gouvernement a annoncé que l’armée, la police et la Garde nationale seront mobilisés pour accélérer l’opération d’abattage.

Douze cas de contamination du vison vers l’Homme

La plupart du temps, le vison est contaminé par les humains mais quelques cas en sens inverse ont été observés. Douze cas de transmission du nouveau virus muté ont ainsi été rapportés chez l’Homme dans le Jutland, la partie continentale du Danemark dans l'ouest du pays, selon les médias danois. Bien qu’aucune étude n’ait été publiée sur la nature du virus muté, les autorités du pays ont partagé leurs observations avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Centre européen de Contrôle de prévention des maladies (ECDC).

Une pré-publication parue sur le serveur BioRxiv en septembre expliquait que le coronavirus, une fois transmis au vison, subit des mutations de manière accélérée pouvant ensuite être...

> Lire la suite sur Futura