Le Danemark veut restreindre l'usage des drapeaux étrangers

Des drapeaux danois flottent au sommet du château de Christiansborg avant l'ouverture de la session parlementaire au Parlement danois à Copenhague, le 4 octobre 2022 (Mads Claus Rasmussen)
Des drapeaux danois flottent au sommet du château de Christiansborg avant l'ouverture de la session parlementaire au Parlement danois à Copenhague, le 4 octobre 2022 (Mads Claus Rasmussen)

Le Danemark veut restreindre le déploiement de drapeaux étrangers sur son territoire, a annoncé mercredi le ministère de la Justice.

"Le Dannebrog (le nom du drapeau danois, ndlr) est le symbole national le plus important du Danemark", a dit dans un communiqué le ministre de la Justice Peter Hummelgaard, jugeant nécessaire que "les drapeaux d'autres pays ne puissent pas être déployés librement".

"Il ne sera pas interdit d'utiliser des drapeaux ou des bannières, par exemple dans le cadre de manifestations ou d'événements sportifs", a toutefois précisé le communiqué.

L'interdiction, qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2025 après un vote du Parlement, fait suite à un débat après une procédure judiciaire contre un Danois qui avait hissé le drapeau américain dans son jardin.

En autorisant cet homme à déployer librement son drapeau, la Cour suprême avait, en 2023, jugé nulle et non avenue une ordonnance de 1915 interdisant de pavoiser un endroit de drapeaux étrangers, ce qui a incité le gouvernement à légiférer.

La nouvelle réglementation comportera de nombreuses exceptions. Il ne sera notamment pas interdit d'orner les mâts des drapeaux des pays nordiques, du Groenland, des îles Féroé et de l'Allemagne ni des ceux des organisations internationales ou régionales.

Les ambassades seront autorisées à hisser les drapeaux de leurs pays respectifs sur leurs bâtiments.

cbw/ef/bds