Danemark : la reine Margrethe II célèbre les 50 ans de son règne

Le jubilé de la reine du Danemark Margrethe II a été célébré ce samedi. Il avait été reporté plusieurs fois : d'abord en janvier, en raison de l'épidémie de Covid-19, puis en septembre, suite à la mort de la Reine Elisabeth II. Âgée de 82 ans, et au pouvoir depuis 1972, soit un demi-siècle, la reine Margrethe est désormais le plus ancien monarque au pouvoir en Europe.

La reine du Danemark Margrethe II a bouclé samedi les cérémonies de son jubilé de 50 ans de règne, l'occasion pour la souveraine de réunir sa famille au complet après une discorde publique avec son fils cadet le prince Joachim.

Très populaire chez les Danois, la monarque a effectué une traversée en calèche du centre de Copenhague et participé à une cérémonie organisée en son honneur à l'hôtel de ville, deux évènements qui avaient été reportés en raison du décès d'Elizabeth II début septembre.

Désormais dernière reine à régner en Europe, la souveraine de 82 ans est venue sur le balcon de la mairie saluer une petite foule d'environ 1 500 personnes réunies sur la grand place de la capitale.

"La famille a beaucoup d'importance pour notre reine et je pense que c'est très important pour les princes que la famille soit réunie. Dans toutes les familles, il y a des différends et ils vont trouver une solution, j'en suis sûre", dit à l'AFP Margit Lauritzen, une retraitée venue d'Esbjerg dans l'ouest du pays.

Après plusieurs années sans crise apparente, la famille royale danoise s'est offert un rare conflit cet automne. Fin septembre, la reine a en effet annoncé retirer les titres princiers aux quatre enfants de son fils cadet, le prince Joachim, officiellement pour leur permettre de mieux voler de leurs propres ailes.

Leur père et sa femme, la princesse Marie, l'ont vécu comme un camouflet et ont exprimé leur amertume dans la presse. Tous deux étaient toutefois présents, signe de la volonté de la famille d'aller désormais de l'avant.

Les festivités sont donc l'occasion de clore le chapitre, au moins en apparence. Selon un sondage de l'organisme Voxmeter, 50,6% des Danois soutiennent la décision de la reine et 23,3% la jugent mauvaise.

AFP