Publicité

Le Danemark interdit les autodafés du Coran

Ce jeudi 7 décembre, le Danemark a adopté, en troisième lecture, une loi qui interdit les « traitements inappropriés » de textes ayant une signification religieuse, à 94 membres sur les 179 qui composent le Parlement. De fait, il sera interdit de brûler, de souiller ou de donner des coups de pied publiquement sur des textes religieux ou dans le but de diffuser largement les images des profanations, comme cela avait été le cas, cet été, devant des ambassades de pays musulmans à Copenhague, a indiqué franceinfo. Tout contrevenant s'expose à une peine de deux ans d'emprisonnement.

À lire aussi Danemark : les absurdités d’une politique d’immigration radicale

Pour le gouvernement danois, il s'agit avant tout de protéger la sécurité et les intérêts nationaux du pays scandinave alors que la menace terroriste sur le pays s'est intensifiée. À la suite d'actes provocateurs en Suède et au Danemark, des manifestations avaient éclaté dans plusieurs pays musulmans. En Irak par exemple, des centaines de manifestants ont tenté, fin juillet, de marcher en direction de l'ambassade danoise à Bagdad. Selon les chiffres de la police nationale danoise, entre le 21 juillet et le 24 octobre 2023 , 483 autodafés et drapeaux brûlés ont été recensés dans le pays.

Le Danemark n'est pas le seul pays européen à interdire les autodafés du Coran. D'après le ministère de la Justice danois, 8 pays européens le font : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, l'Estonie, la Finlande, l'Italie, la Polog...


Lire la suite sur LeJDD