Danemark : le coronavirus a contaminé des visons et a muté

Une mutation du virus a eu lieu. Le 3 novembre, la Première ministre du Danemark prend dans l’urgence une décision drastique : l’abattage de la totalité des visons d’élevage du pays, soit 15 millions d’animaux. Une décision prise après la découverte d’une version mutée du Covid-19 transmise par les visons à 12 Danois. Cette variante du virus pourrait résister à un futur vaccin. La France peut être touchée Le royaume scandinave est le premier producteur mondial de peaux de visons. La France n’est pas encore concernée, mais les éleveurs craignent de se retrouver dans la même situation que les Danois. Les visons ne sont pas les seuls animaux qui ont transmis à l’espèce humaine des maladies infectieuses. Le sida a été transmis à l’homme probablement par des chimpanzés et des gorilles. La chauve-souris serait à l’origine du Sras ou du virus Ebola.