D'anciens ministres socialistes s'insurgent de propos de Raphaël Glucksmann sur François Mitterrand et le Rwanda

franceinfo avec AFP
Raphaël Glucksmann, tête de liste du Place publique -PS aux élections européennes, est l'invité des "4 Vérités" de France 2, mardi 21 mai.

Jack Lang, Michel Charasse, Elisabeth Guigou, Edith Cresson ou encore Roland Dumas... Vingt-trois anciens ministres socialistes interpellent le PS pour se plaindre de propos portant sur François Mitterrand et le génocide rwandais prononcés par Raphaël Glucksmann, tête de la liste socialiste Place Publique pour les européennes. Bernard Cazeneuve, qui a récemment apporté son soutien au candidat et participera à l'un de ses meetings jeudi à Lyon, en est également signataire. Cette lettre datée du 9 mai, adressée au Premier secrétaire Olivier Faure, est révélée par Le Canard enchaîné, puis Le Figaro et l'AFP.

Les anciens ministres s'y émeuvent de deux déclarations de Raphaël Glucksmann. La première aurait été prononcée en janvier : "François Mitterrand a porté de la manière la plus radicale et la plus abjecte la politique de la France au Rwanda". La seconde, le 6 avril, aurait été dite en marge de son meeting à Toulouse. L'ancien président aurait été, selon le fondateur de Place Publique, "complice du génocide au Rwanda" perpétré par les Hutus et qui a fait environ 800 000 morts parmi les Tutsis entre avril et juillet 1994.

"Comment peut-on porter un tel jugement, alors que la France a été (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi