Notre-Dame: un prêtre suggère qu'une partie des dons soit reversée aux églises nécessitant des travaux

1 / 2

Notre-Dame: un prêtre suggère qu'une partie des dons soit reversée aux églises nécessitant des travaux

Un prêtre grenoblois propose ce lundi de consacrer 1% des dons destinés à la cathédrale Notre-Dame de Paris à la restauration d'autres églises endommagées.

Le père Mariusz Sliwa est le prêtre de l'église Saint-Jacques à Grenoble. Mais depuis janvier dernier, et un terrible incendie, il ne reste plus rien de sa paroisse de bois. L'édifice, qui appartenait au diocèse vu sa fondation récente, en 1958, a besoin de 3 millions d'euros. Cette semaine devant l'afflux des dons pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le père Sliwa a eu une idée. Constatant que l'élan populaire a très tôt permis de rassembler 300 millions d'euros, il s'est dit que consacrer 1% de la somme totale à son église permettrait de la rebâtir. Lorsque les dons se sont envolés vers le milliard, il a suggéré de dédier ce pourcent à la restauration de l'ensemble des églises en attente de travaux. 

"C'est une image désastreuse" 

"C’est super ces dons qui montent pour Notre-Dame de Paris mais simplement ça peut aider beaucoup d’églises abîmées par le feu ou ayant besoin de restauration, et pas seulement la nôtre, on n’est pas égoïste", a-t-il expliqué à notre antenne. Accueillant notre équipe dans son lieu de culte sinistrée, il l'a décrit:

"Tout a été détruit. Les fenêtres sont cassées, les vitraux, la belle statue en albâtre que nous avons entourée de nos prières. L’autel est cassé, les bancs sont calcinés. C’est une image désastreuse."

Heureusement, entre l'argent des assurances et les dons, portés actuellement à 25.000 euros,...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi