Notre-Dame de Paris : le monde de la culture se mobilise pour la reconstruction

franceinfo Culture avec agences
Outre les grandes fortunes, les citoyens et les grandes entreprises, le monde de la culture se mobilise en faveur de la reconstruction de Notre-Dame de Paris. Des éditeurs, des comédiens et des chanteurs ont prévu de verser des droits pour contribuer à la rénovation de ce joyau du gothique.

Les éditeurs de poche s'engagent

Le roman de Victor Hugo "Notre-Dame de Paris", publié en 1831, est devenu numéro un des ventes de livres sur internet depuis l'incendie qui a ravagé lundi la cathédrale.

Folio (groupe Madrigall) s'est engagé mercredi à reverser l'intégralité des bénéfices des ventes du roman publié en Folio classique au fonds de souscription lancee par le chef de l'Etat, rebatirnotredamedeparis . Originellement fixé à 10,20 euros, le prix de l'ouvrage sera ramené à 5,60 euros. Un bandeau rouge imprimé sur la couverture signalera cette opération.

De son côté, le goupe Pocket (groupe Editis) a indiqué qu'il versera pendant un an les bénéfices tirés de la vente de ce roman de Victor Hugo à la Fondation du patrimoine. Le prix de ce livre chez Pocket est de 4,40 euros.

Le Livre de Poche (groupe Hachette) a prévu pour sa part de reverser jusqu'à la fin de l'année un euro sur les 4,60 euros que coûtent un exemplaire, aux fondations sélectionnées par le gouvernement pour la reconstruction de la cathédrale.

Par ailleurs, les éditeurs Dargaud, Dupuis et Lombard (groupe Média Participations) ont proposé à leurs auteurs de participer à un ouvrage collectif librement inspiré de Notre-Dame de Paris. Les droits et profits de cet album seront destinés à la (...)







Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi