Notre-Dame-des-Landes : Edouard Philippe m'"a redit que sa décision n'était pas prise" explique la maire de Nantes

franceinfo
Johanna Rolland, maire de Nantes (Loire-Atlantique) est revenue, samedi pour franceinfo, sur son entretien "très franc" avec le Premier ministre Edouard Philippe alors qu'il était en visite surprise à Notre-Dame-des-Landes.


"Nous avons eu un échange très franc de plus de 40 minutes", a déclaré la maire de Nantes (Loire-Atlantique) Johanna Rolland, samedi 13 janvier sur franceinfo, après sa rencontre avec Edouard Philippe. Le Premier ministre, en visite surprise à Notre-Dame-des-Landes, à quelques jours d'une décision sur l'aéroport, lui "a redit que sa décision n'était pas prise et que c'est la raison pour laquelle, il était sur le terrain et qu'il voulait à nouveau avoir cet échange".

franceinfo : Le Premier ministre dit avoir eu avec vous un dialogue très direct et très utile. Que vous-a-t-il dit ?

Johanna Rolland : Il a souhaité poursuivre la discussion que nous avons eue hier [vendredi]. C'est vrai que nous avons eu un échange très franc de plus de 40 minutes. Je lui ai dit quelles étaient mes convictions pour l'économie, l'emploi et l'écologie. Je lui ai parlé de l'impératif démocratique. J'ai rappelé, une nouvelle fois, que Nicolas Hulot, le soir de la consultation, avait dit qu'il n'était pas favorable au projet, mais qu'on ne pouvait pas demander l'avis des citoyens pour ensuite ne pas le respecter. Edouard Philippe m'a redit très sérieusement que sa décision n'était pas prise. C'est la raison pour laquelle, il était sur le terrain et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi