Notre-Dame : le grand orgue est intact et devra juste être nettoyé

franceinfo Culture avec agences
Le grand orgue de Notre-Dame de Paris, un immense Cavaillé-Coll aux 8.000 tuyaux, est juste "empoussiéré". Il n'aura donc pas à être démonté après l'incendie qui a ravagé la cathédrale.

"Une très bonne nouvelle", s'est réjoui Johann Vexo, l'organiste témoin de l'incendie : le grand orgue de Notre-Dame de Paris devra être nettoyé mais n'aura vraisemblablement pas à être démonté.

Rien n'a brûlé, rien n'a fondu, il y a très peu d'eau des lances à incendie qui est parvenue dans l'instrument lui-même. Il est juste très empoussiéré

Johann Vexo

Le Français Johann Vexo jouait lors de la messe quotidienne de 18h15 lorsque le feu s'est déclaré, et avait alors évacué l'édifice sans se douter de l'ampleur de la tragédie à venir.

Il suffira de nettoyer

"Les experts des monuments historiques et les facteurs d'orgues qui sont en charge de l'entretien de cet instrument ont pu se rendre dans l'orgue pendant à peu près deux heures" mardi 23 avril, a-t-il détaillé à l'AFP, révélant le résultat de leur expertise. "Il y a cette poussière très sèche qui est rentrée dans tous les recoins de l'instrument", mais "il suffit juste de le nettoyer sans même a priori le démonter", a expliqué Johann Vexo, qui joue depuis 15 années sur cet instrument, "l'un des plus beaux au monde".

Le quadragénaire aux yeux bleus, assis devant l'orgue bien plus récent de la Basilique du sanctuaire national de l'Immaculée Conception à Washington, s'est notamment plié au jeu de la conférence (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi