Notre-Dame: les exploitants forestiers se mobilisent pour fournir les chênes pour refaire la charpente

1 / 2

Notre-Dame: les exploitants forestiers se mobilisent pour fournir les chênes pour refaire la charpente

La fondation Fransylva, qui assure la promotion des forêts privées de France, propose que chaque propriétaire forestier de France donne un chêne pour la reconstruction de la cathédrale. Parmi eux, Sylvain Charlois, un spécialiste du chêne, veut fournir ou aider à trouver les troncs nécessaires.

La mobilisation est nationale et chacun tente d'aider comme il le peut. La reconstruction de la cathédrale nécessitera des fonds, mais aussi des matériaux, notamment du bois. "La fondation Fransylva mobilise les 3,5 millions de propriétaires privées de forêts en France pour leur demander de donner un chêne pour la reconstruction de Notre-Dame", a indiqué à l'AFP Jean-Etienne Rime, président de cette fondation abritée par la Fondation du patrimoine. 

Cette annonce fait suite à celle du groupe Charlois qui met ses équipes à dispositions  pour fournir le bois nécessaire pour la charpente. "Mon groupe peut offrir du bois évidemment. On mettra tout ce qu'on peut à disposition. Et on peut aider à le trouver, en mettant nos réseaux au service des Monuments de France. Qu'ils nous appellent quand ils veulent", précise le président du groupe. 

Si la Notre-Dame est l'oeuvre des tailleur de pierre, sa charpente est une oeuvre d'art à part entière. La construction des poutres a nécessité des arbres d'une taille exceptionnelle ce qui lui vaut son surnom: la forêt.

Des troncs dataient du VIIIe siècle 

Mais aussi, c'est l'une des plus anciennes de Paris  avec celle de Saint-Pierre de Montmartre qui date de 1147. “Dans le chœur, il a existé une première charpente avec des bois abattus vers 1160-1170″, peut-on lire sur le site de la cathédrale. “On estime que certains pouvaient avoir 300 à 400 ans,...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi