Les "Dalton" invités dans "TPMP" : La séquence "n'incite pas à des comportements dangereux", selon l'Arcom

L'Autorité n'intervient pas. Dans une décision prise en Assemblée plénière le 30 mars dernier et publiée hier, l'Arcom a réagi à une saisine des téléspectateurs concernant une séquence dans "Touche pas à mon poste" sur C8. Le 8 novembre dernier, Cyril Hanouna avait reçu dans son talk les "Dalton", un collectif de rappeurs lyonnais connus pour narguer la police en pratiquant des rodéos urbains.

"Cette invitation a pu susciter la controverse"

Le gendarme de l'audiovisuel a considéré que cette séquence "ne caractérisait pas de manquement de la chaîne à ses obligations déontologiques". "Si le choix de cette invitation pouvait susciter la controverse, l'Arcom a estimé que la séquence ne constituait pas, par elle-même, une incitation à des comportements dangereux, délinquants ou inciviques dès lors que le caractère répréhensible des actes du collectif avait été rappelé à de nombreuses reprises", a expliqué l'Arcom, qui précise ne pas être "intervenue à l'encontre de l'éditeur du service".

En revanche, du côté du ministère de l'Intérieur, la présence de ce collectif dans une émission télévisée n'a pas été bien accueillie. Le 15 novembre, sur l'antenne de CNews, une semaine après l'invitation des "Dalton" dans "TPMP", Gérald Darmanin a fustigé le choix de Cyril Hanouna de les convier à la télévision. "Je pense que les médias devraient aussi se poser des questions ! Si vous ne mettiez pas en avant un certain nombre de...

Lire la suite


À lire aussi

"Les Dalton" invités dans "TPMP" : Gérald Darmanin fustige le choix de Cyril Hanouna
Séquence Jawad Bendaoud : "La question de sa diffusion sur BFMTV ne s'est pas posée" selon Hervé Béroud
Suppression du but de Khazri sur les réseaux sociaux : "Une décision complètement con" de la LFP selon Rothen

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles