Dakar 2023: Loeb vainqueur du jour en auto, Barreda en moto

Sébastien Loeb et son Prodrive auront finalement eu le dessus mercredi dans le bras de fer avec Stéphane Peterhansel, remportant la quatrième étape autour d'Hail dans le nord de l'Arabie saoudite en catégorie auto, alors que l'Espagnol Joan Barreda est gagnant en moto.

Classé 28e à 1h35 du premier au départ de cette quatrième étape, Loeb a repris du poil de la bête et battu de 13 secondes Peterhansel (Audi), empêchant ainsi à "Monsieur Dakar" de décrocher sa 50e victoire d'étape, selon des résultats provisoires.

Cette victoire du jour, dans les dunes et le sable retrouvés après deux journées riches en cailloux, et en casse, apporte un peu de baume au cœur pour les Prodrive à nouveau malmenées: Orlanda Terranova est revenu au campement en raison de douleur dans le dos. Son équipe a indiqué dans l'après-midi qu'il devait consulter son physio-thérapeute avant de déterminer la suite de sa course.

Quant à Guerlain Chicherit, vainqueur la veille, il a été victime d’un problème mécanique vers le 342e km qu'il a dû réparer.

Au classement général provisoire, Toyota rafle les deux premières places: le Qatari et tenant du titre Nasser Al-Attiyah est en tête avec 18 minutes et 18 secondes d'avance sur son coéquipier, le Saoudien Yazeed Al-Rajhi.

Les Audi hybrides occupent les 3e et 4e places, avec Stéphane Peterhansel (+18 minutes et 52 secondes et Carlos Sainz (+32 minutes et 55 secondes).

Du côté des motos, l'Espagnol Joan Barreda (Honda) signe sa première victoire d'étape de ce 45e Dakar, distançant de 16 secondes le Chilien Pablo Quintanilla (Honda) et l'Américain Skyler Howes (Husqvarna) de 1 minute et 5 secondes, selon un classement provisoire.

L'Américain Mason Klein (KTM), 2e du classement avant la 4e étape, est longtemps resté aux trousses de Sanders et Howes dans le groupe des ouvreurs de cette spéciale. Il a finalement décroché à partir du kilomètre 380 en raison d’un problème qu'il a dû réparer, ce qui lui a valu de perdre 10 minutes et sa place sur le podium du classement général provisoire.

Le jeu des pénalités et des bonifications  a servi l'Australien Sanders qui conserve la première place du classement général provisoire, et Howes qui s'empare de la deuxième à 3 minutes et 33 secondes, suivi par l'Argentin Kevin Benavides (KTM) à 4 minutes et 5 secondes.

Klein dégringole à la sixième place à plus de 10 minutes de Sanders, derrière Barreda, le vainqueur du jour, désormais 4e et l'Australien Toby Price (KTM), double vainqueur de l'épreuve en 2016 et 2019.

Jeudi, la cinquième étape conservera Hail comme décor, pour une boucle de 649 km dont 374 chronométrés.

al/jld