Dakar 2023 : journée de repos bienvenue pour les pilotes à mi-parcours

© AFP

Ce lundi marquait la journée de repos pour les pilotes et co-pilotes du Dakar . Une pause méritée pour les participants qui ont actuellement parcouru la moitié du parcours. Une journée qui n'est toutefois pas de tout repos pour leurs mécaniciens. Ces derniers en ont profité pour désassembler les véhicules et modifier quelques réglages avant une semaine de sable.

Le rallye-raid s'est élancé le 31 décembre sur la mer Rouge avec 790 concurrents sur la ligne de départ. Au moins 72 manquent désormais au tableau, dont certains des favoris. Le Britannique Sam Sunderland (GasGas), tenant du titre, a été le premier à abandonner en moto sur chute, suivi par l'Américain Ricky Brabec (Honda).

Du côté des autos, Stéphane Peterhansel, "Monsieur Dakar" 14 fois sacré derrière un volant et un guidon, a quitté l'aventure vendredi avec son copilote Edouard Boulanger blessé, deux jours après le retrait des outsider Orlando Terranova/Alex Haro Bravo (Prodrive).

 

>> LIRE ÉGALEMENT«La notoriété a baissé en France» : le Dakar débute dans un relatif anonymat

"Un Dakar plus long, plus difficile"

"C'est un Dakar plus long, plus difficile, avec plus de kilomètres et plus de dunes", avait prévenu le directeur du rallye-raid, David Castera, qui s'est livré à un exercice d'équilibriste en concoctant un parcours éclectique devant plaire tant aux professionnels et leurs bolides ultra-performants qu'aux amateurs qui constituent la majorité des concurrents.

"Comparé à l'année dernière pour l'instant, ...


Lire la suite sur Europe1