Dakar 2021 : Mike Horn et Cyril Despres, pionniers d'un raid "propre"

franceinfo
·1 min de lecture

Mike Horn en est persuadé : "On doit faire quelque chose. Du sport automobile avec des moteurs à combustible, on ne peut plus continuer comme ça. Si on ne développe pas, si on ne change pas, un rallye comme le Dakar ce sera fini."

Avec le pilote Cyril Despres, cinq fois vainqueur du Dakar à moto, il s'est donc engagé pour cette édition en Arabie saoudite sur une voiture à propulsion traditionnelle, mais bardée de capteurs. Objectif : récolter des données, le plus de données possible. Elles serviront à fabriquer un prototype électrique, alimenté par une pile à combustible à hydrogène. "Cette voiture, c'est un vrai laboratoire, détaille Mike Horn. On a une voiture qui accumule chaque seconde des datas : l'impact, la pollution, même de la voiture devant nous, les chocs légers, l'accélération, les freinages et tout ça."

L'idée est également de produire de l'hydrogène "vert" pour la pile à combustible. De l'hydrogène produit par des panneaux solaires, en Arabie saoudite : "Quand on amène notre voiture à hydrogène, on met l'hydrogène vert fabriqué ici, et notre voiture peut vraiment être zéro émission."

"Il faut accélérer"

Cyril Despres assume le côté pionnier de ce projet, baptisé Gen-Z, et pense à l'avenir : "On aurait peut-être pu confortablement attendre 2025, 2028, 2030 (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi