Daech: un nouveau rapport révèle la provenance des armes

Morgane Fabre-Bouvier
État Islamique: Un nouveau rapport révèle la provenance des armes

INTERNATIONAL - Selon un nouveau rapport publié lundi dernier, les militants de Daech utilisent des armes fabriquées dans 21 pays différents, notamment les États-Unis.

L'étude des armes saisies lors des confrontations de Daech contre les forces kurdes au nord de l'Irak et en Syrie, en juillet et août derniers, met en avant les différentes sources fournissant le groupe extrémiste, également connu sous le nom d'"EI", État islamique. Les enquêteurs de l'organisation de contrôle des armes Conflict Armament Research ont répertorié plus de 1700 cartouches de balles selon le pays et la date de fabrication. Le rapport indique que la plupart des armes en question auraient apparemment été prises par Daech aux opposants présents en Syrie et en Irak allant des armées nationales aux groupes rebelles soutenus par l'étranger.

"Nous avons appris ici que les forces de la défense et de la sécurité ayant reçu des approvisionnements en armes de la part de nations externes ne peuvent vraiment pas conserver ces armes", a déclaré James Bevan, directeur du groupe financé par l'Union européenne Conflict Armament Research, au New York Times.

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

» "Daesh": l'Etat islamique n'aime pas le nom que lui a attaché la France
» Drapeaux noirs, parades en armes et terreur, la vie sous l'Etat islamique
» Des dizaines de milliers de Kurdes syriens fuient les djihadistes vers la Turquie
» Premières frappes françaises en Irak