La Dacia Spring électrique va perdre son bonus de 5000€ ? Renault s’en fiche

La voiture électrique la plus abordable du marché français ne devrait plus bénéficier du bonus écologique en 2024. Si beaucoup de gens s’en soucient, le groupe Renault adopte une position diamétralement opposée.

Avec un tarif débutant à 20 800 €, la Dacia Spring s’est rapidement placée dans le trio de tête des ventes en France. Une partie de ce succès s’explique aussi par son éligibilité au bonus actuel de 5 000 €, qui rend le véhicule électrique vraiment accessible au plus grand nombre. Sauf que les nouvelles règles du bonus 2024 devraient mettre fin à cet avantage.

Souvent citée comme principale victime du nouveau bonus, la Dacia Spring et sa production chinoise sont au cœur des débats. Lors de la journée dédiée à la filière automobile du 24 octobre, Jean-Dominique Sénard, président du groupe Renault, n’a pas mâché ses mots concernant ce modèle : « On me parle toujours de la Spring comme d’un sujet central de Renault, cela ne l’est pas. »

Un modèle utile au groupe, mais pas crucial pour autant

Le président de Renault a profité de la tribune qu’il a eue lors de cet événement pour souligner que la stratégie du groupe ne tourne pas autour de la Dacia Spring. Même s’il s’agit de la voiture électrique la plus vendue en France par le groupe, elle ne doit pas concentrer toute l’attention. Il réaffirme sans sourciller : «

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Dacia Spring Extreme // Source : Dacia