D1 féminine : le PSG, champion de France, met fin à l'hégémonie lyonnaise

·1 min de lecture

Le Paris Saint-Germain a conquis le premier titre de champion de France de son histoire, mettant fin à 14 ans d'hégémonie de l'Olympique lyonnais. Les Parisiennes terminent la saison invaincues et avec 62 points, un de plus que les Lyonnaises.

Le Paris Saint-Germain, victorieux vendredi face à Dijon (3-0) en D1 féminine, a conquis le premier titre de champion de France de son histoire, mettant fin à 14 ans d'hégémonie de l'Olympique lyonnais. Les Parisiennes terminent la saison invaincues et avec 62 points, un de plus que les Lyonnaises qui finissent sur une victoire-fleuve (8-0) face à Fleury.

Baroud d'honneur des Lyonnaise

Ce succès en forme de baroud d'honneur pour les Lyonnaises, 2e du classement à une longueur du PSG et qui terminent une saison blanche, a été l'occasion d'une dernière apparition pour la gardienne Sarah Bouhaddi (33 ans) mais aussi l'attaquante Eugénie Le Sommer (31 ans) et l'Allemande Dzsenifer Marozsan (29 ans), toutes deux remplaçantes et entrées en seconde période, qui ont fait leur temps à Lyon. Ces trois dernières seront prêtées à OL Reign, le club américain contrôlé par l'Olympique lyonnais.

Si reprendre le titre de champion de France paraît très envisageable dès la saison prochaine, la reconquête de la Ligue des champions sera probablement plus difficile avec la concurrence née des progrès des clubs anglais, soutenus par des droits TV importants, ou espagnols, alors que l'Allemagne reste une valeur sûre et que l'Italie, avec la Juventus Turin, entend aussi se mêler à la lutte

Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles