D1 Féminine : "On a appris à perdre, maintenant on sait gagner", jubile le PSG

·1 min de lecture

"Non, on ne finit pas deuxième cette fois-ci, pas de deuxième place". Large sourire, l’attaquante vedette du Paris Saint-Germain Marie-Antoinette Katoto, médaille de championne de France autour du cou, savoure. Après avoir terminé inlassablement derrière l’Olympique Lyonnais pendant des années, les Parisiennes sont parvenues à remporter le titre. "J’ai du mal à réaliser, à trouver les mots", souffle la meilleure buteuse de l’équipe avec 25 réalisations cette saison en Division 1.

Habitué au finish malheureux, le PSG peut désormais laisser éclater sa joie. "C’est fini les pleurs, on n’a que des larmes de joies", s’esclaffe la milieu de terrain Grace Geyoro, au micro Europe 1. "On est fières, on a démontré toute la saison qu’on le méritait, il nous fallait une récompense. "Voir 'championnes de France' sur la médaille, ça fait du bien", ajoute-t-elle. 

Huit fois deuxième lors de ces dix dernières saisons

Avant de pouvoir soulever le trophée de championne de France, la section féminine du PSG a souvent échoué dans son mano à mano avec l’Olympique Lyonnais. Elles ont terminé huit fois à la deuxième place du classement lors des dix dernières années. Mais cette fois-ci c'est la bonne. "C’était un rêve, on l’a réalisé. Mais il faut dire qu’on en a vécu quelques-unes des défaites", lâche dans un sourire la défenseure Perle Morroni à Europe 1. Avant d'ajouter : "on...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles