Publicité

D’où vient la petite sirène ?

Réalisée par Rob Marshall, l’adaptation du dessin animé Disney est sortie hier sur grand écran dans une version « live-action » – c’est-à-dire avec des acteurs filmés en prise de vue réelle. L’actrice afro-américaine Halle Bailey y campe le rôle d’Ariel, la célèbre princesse à queue de poisson, tandis que Javier Bardem incarne son père Triton, le roi des mers, dans un film au budget colossal de 150 millions d’euros. Un remake qui fait polémique et est accusé de prendre ses distances avec l’œuvre de 1989. Ce n’est pourtant pas la première fois que ce personnage de fiction évolue depuis sa création.

À lire aussi « La Petite Sirène », le remake d'un classique devenu la cible de polémiques raciales

Retrouvez toutes nos antisèches ici

Popularisé dans le monde entier par les studios Disney, le personnage de la petite sirène est pourtant né 150 ans plus tôt. Le dessin animé est très librement inspiré du conte éponyme – également appelé parfois La Petite Ondine – de Hans Christian Andersen paru à Copenhague en 1837.

Une histoire alors bien plus tragique que le dessin animé ne le laissait entendre ! Dans le conte, la sorcière des mers avec laquelle l’adolescente passe un pacte pour avoir des jambes n’enferme pas sa voix dans un coquillage mais… lui coupe la langue. La transformation de la sirène pour devenir humaine est même décrite comme étant un supplice tant la douleur l’envahit. Et, à l’inverse du dessin animé, le prince ne finit pas marié à la sirène. Au contraire, ...


Lire la suite sur LeJDD