Plus d’un milliard de coquillages et crustacés grillés sur les rochers au Canada !

·1 min de lecture

Des moules, palourdes, étoiles de mer, escargots et autres bernacles morts tapissant les rochers à perte de vue : c’est le triste spectacle auquel assistent les promeneurs le long des plages de la mer des Salish en Colombie-britannique. Du moins ceux qui n’ont pas été rebutés par l’odeur putride émanant des animaux en décomposition. Au total, la vague de chaleur aurait tué plus d’un milliard animaux côtiers le long des 60.000 kilomètres de côtes, estime Chris Harley, biologiste marin à l'université de la Colombie-Britannique.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Ces derniers jours, le thermomètre a dépassé les 40 °C à Vancouver et sur les rochers, les températures peuvent atteindre les 50 °C, « grillant » littéralement les coquillages et étoiles de mer qui y sont accrochés. « Ces animaux peuvent supporter des températures élevées pendant de courtes périodes, mais lorsque la chaleur se combine avec la marée basse [en début d’été], ils se retrouvent bloqués sur les rochers en plein soleil en attendant le retour de l’eau », explique Chris Harley. Et si les populations retrouvent leur niveau habituel en un à deux ans, la multiplication de vagues de chaleur pourrait à terme menacer tous les animaux côtiers, et par ricochet d’autres espèces à qui ils servent de nourriture.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles