D’humeur provocante, Booba lance un pari à 10 000 euros à Cyril Hanouna

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Lionel Guericolas/MPP/Starface
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après avoir brièvement disparu de Twitter, Booba semble plus en forme que jamais. Depuis plus de deux mois, le rappeur se livre à une guerre à la fois numérique et judiciaire contre Magali Berdah, mais aussi plusieurs influenceurs de télé-réalité. Pour l'artiste, ils sont au cœur d'un immense système d'escroqueries dont les premières victimes sont leurs abonnés sur les réseaux sociaux, et en particulier les jeunes internautes. "Leur délire là, le dropshipping, c’est révoltant. Et moi, parce que j’ai de l’impact et que je suis suivi sur les réseaux, c’est ma mission de le dénoncer (...) Au-delà de n’avoir aucun talent, de faire la promotion de la culture du vide, de la débilité, et de ne pas payer leurs impôts en France, ils entubent des citoyens (notamment des adolescents) en leur vendant des saloperies", a-t-il notamment lâché dans une interview accordée à Libération.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles