D’ici 2030, les voitures volantes seront en circulation selon Hyundai

·1 min de lecture

Le patron de Hyundai Europe a vanté les bienfaits des voitures volantes dans le futur. Il estime qu'elles seront monnaie courante d'ici moins de dix ans.

Dans moins de dix ans, les voitures volantes seront en circulation dans les plus grandes villes du monde. C’est ce qu’a affirmé Michael Cole, directeur général du pôle européen du constructeur coréen Hyundai. «Nous pensons que d'ici la fin de cette décennie, la mobilité aérienne urbaine offrira certainement une excellente opportunité de désengorger les villes, d'aider à réduire les émissions, qu'il s'agisse de mobilité intra-urbaine dans les airs ou même entre les villes.», a-t-il déclaré lors d'une conférence du groupe industriel Society of Motor Manufacturers and Traders.

La compagnie a présenté lors du Consumer Electronics Show (CES) en janvier 2020 son concept de voiture volante, développé en collaboration avec la société Uber. Hyundai est également impliqué dans le développement du premier aéroport mondial conçu spécialement pour les véhicules capables de décoller et atterrir verticalement, les eVTOL, L’inauguration est d’ailleurs prévue cette année.

«Si vous m'aviez demandé il y a quelques années si des voitures volantes étaient quelque chose que je verrais de mon vivant, je ne l'aurais pas cru. Mais cela fait partie de notre future solution d'offrir des solutions de mobilité innovantes et intelligentes», a-t-il encore déclaré.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles