Vague de chaleur : jusqu’à 44 °C attendus en Espagne

·1 min de lecture
Les températures extrêmes poussaient les Espagnols et les touristes à chercher un peu d’ombre et de fraîcheur, dimanche 11 juillet.
Les températures extrêmes poussaient les Espagnols et les touristes à chercher un peu d’ombre et de fraîcheur, dimanche 11 juillet.

Les températures extrêmes poussaient les Espagnols et les touristes à chercher un peu d?ombre et de fraîcheur, dimanche 11 juillet. Certains ont eu l?idée d?aller se réfugier dans les musées, tandis que d?autres privilégiaient les parcs et les piscines. Selon les météorologues, les températures pourraient atteindre 44 degrés Celsius dans la vallée du Guadalquivir, près de Séville, dimanche. Les autorités ont conseillé aux gens de boire de l?eau régulièrement, de porter des vêtements légers et d?éviter de s?exposer de façon prolongée au soleil.

L?Agence météorologique espagnole (Aemet) avait mis en garde la majeure partie du pays contre une vague de chaleur, les températures devant dépasser les 40 °C à Madrid et à Séville (Sud) pour le deuxième jour consécutif. Le premier épisode de chaleur extrême en Espagne cette année devrait se propager à l?est lundi, avant que les températures ne baissent. Seule une petite partie de la côte atlantique nord de l?Espagne devrait être épargnée.

« C?est comme cela tous les ans »

Certains ont échappé à la chaleur torride en visant les galeries climatisées du célèbre musée madrilène du Prado, qui abrite des ?uvres de Rembrandt, de Rubens et du Greco. « Nous avons pensé que ce serait un bon plan pour un jour comme aujourd?hui », a déclaré Rosa Alfageme, âgée de 44 ans, alors qu?elle faisait la queue pour entrer dans le musée avec son époux et leur fille de six ans. « C?est comme cela tous les ans, on oublie presque », a-t-elle c [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles